Religions, arts & langues au Laos

Le Laos et une information concernant
la religion, les arts, les traditions et la langue
Des photos de temples, du Pimaye, de Bouddha, du Wat Xieng Thong

Culture:

Lorsqu'on parle de culture lao, on a tendance à n'évoquer que la culture des Laos des plaines (principalement originaires de la partie occidentale du Laos), alors que ceux-ci représentent moins de la moitié de la population globale. Les pratiques culturelles et religieuses des minorités peuvent varier considérablement, en fonction de leur famille ethnique ou de leur degré d'acculturation. Nous allons parler ici des faits culturels des Lao Loum (Laos des plaines)

Religion:

Aujourd'hui, 65% environ de la population laotienne pratique le Bouddhisme Théravâda, dit du Petit Véhicule. Cette religion s'est développée au Laos entre les 14ème et 17ème siècle, en s'imposant peu à peu sur l'animisme et le brahmanisme. Comme en Thaïlande et au Cambodge voisins, la religion inspire fortement la culture et la vie quotidienne. Les monastères (Wat), autour desquels s'articule la vie, ont, en plus de leur aspect religieux, une fonction sociale, en permettant à des enfants issus de milieux peu fortunés, de poursuivre leurs études.

Les anciennes croyances, particulièrement le culte des phi, cohabitent sans problème avec le Boudhisme. De nombreuses fêtes ou cérémonies, pratiquées par les boudhistes, sont d'anciennes pratiques animistes.

Les minorités ethniques isolées ont pour la plupart conservé leurs religions animistes. Quelques groupes, en phase d'acculturation, adhèrent à la religion majoritaire.

Langue :

La langue officielle de la RDP Lao est le Lao, tel qu'il est parlé à Vientiane, langue très proche du Thaï. C'est une langue tonale (6 tons différents). Outre la langue officielle, devenue véhiculaire pour tous les groupes ethniques, il existe de nombreuses autres langues ou dialectes encore parlés aujourd'hui par les minorités, et particulièrement par les familles sino-tibétaines.

Arts et traditions :

Les différentes catastrophes (guerres, incendies, intempéries,…) ont laissé très peu de monuments à la postérité.

Les temples étaient et sont encore le centre de la vie collective. Ils sont, bien entendu les éléments les plus représentatifs de l'art du Laos. On compte 3 styles principaux de temples : Vientiane, Luang Prabang et Xien Khouang.

Les sculptures, d'inspiration religieuse, sont également un témoignage de l'art traditionnel, qui s'exprime particulièrement dans les portiques des sim ou les reliefs dorés. La tradition du tissage, soie ou coton, est toujours très vivace dans les villages. La musique folklorique, le chant et les danses sont pratiqués à l'occasion des nombreuses fêtes qui émaillent les saisons. La musique se fait à base d'instruments traditionnels, tels le khêne, le khong seng ou le khong vong. Le chant, quant à lui est souvent un dialogue improvisé pour exprimer joie, tristesse ou tout simplement des tranches de la vie quotidienne.

Histoire du Laos